Spectacle précédent
Spectacle suivant

Azusa Takeuchi KARA-DA-KARA Japon

Danse
Comme un puzzle abstrait la danseuse chorégraphe japonaise Azusa Takeuchi a inventé un jeu de mots pour nommer ses jeux de corps. Selon que l’on réunit ou l’on divise les mots japonais Karada, le corps, Dakara parce que et Kara vide, on obtient trois traductions possibles : par le corps, parce que c’est le corps, parce que c’est vide… et son corps se déploie sous une voûte céleste, un ciel d’ampoules crépitantes composant des jeux de lumière imaginés par l’artiste Nicolas Villenave. Toute de correspondances subtiles, la danse d’Azusa Takeuchi tisse à partir d’états de corps les états de l’âme avec les états du monde, rendant au corps son indépendance, à la fois rempart contre l’adversité extérieure et fragile berceau des sens. La libération du corps par le corps en somme

Production Théâtre Tatoo / Théâtre Garonne-scène européenne, Toulouse Coproduction Théâtre Sénart, Scène nationale, Lieusaint / Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence Soutien Ville de Toulouse / Département de Haute-Garonne / Ministère de la Culture-Drac Occitanie / Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée / Fondation Franco-Japonaise Sasakawa
©Pierre Ricci

Séances

Conception et chorégraphie Azusa Takeuchi Lumière et informatique Clément Bossut, Jaime Chao Musique Shinjiro Yamaguchi Collaboration artistique Mladen Materic Conception dispositif Nicolas Villenave Costumes Myumi Go Régie Pierre-Olivier Boulant

Avec Azusa Takeuchi

Bois de l'Aune | Jas de Bouffan 1bis, Place Victor Schoelcher 13090 Aix en Provence 04 88 71 74 80